Laurespace 17

Sciences humaines – Astrologie – Psychologie – Développement personnel – Parapsychologie – Spiritualité – Santé au naturel

 
  • Accueil
  • > Recherche : vivre vie conscience

Comment parler à son ange ?

Comment parler à son ange ? Parler à son ange gardien est relativement simple ; même si nous ne le voyons pas et ne l’entendons pas, notre ange gardien nous voit et nous entend. Comment se manifeste un ange gardien ? Dans cet article, vous découvrirez les signes par lesquels un ange se manifeste.

En effet, chacun de nous est protégé par un ange gardien personnel, mais aussi par un ange de la Kabbale ; il est possible de connaître le nom de son ange gardien en se référant à la Kabbale. Découvrez le nom de votre ange dans cet article.

Enfin, découvrez un joli témoignage sur la manifestation de l’ange gardien dans « Mon ange gardien et moi ».

 

Ai-je un ange gardien ?

Chacun de nous est protégé par un ange de la Kabbale, selon sa date de naissance. La Kabbale dénombre soixante douze anges ; chacun d’eux protège toutes les personnes nées à la même période de l’année. Pour connaître le nom de votre ange gardien, vous pouvez consulter l’article « Anges de la Kabbale ».

Hormis les anges de la Kabbale, qui assurent une protection collective, chacun de nous a un ange gardien qui lui est propre.

 

Pourquoi ne puis-je pas voir mon ange gardien ?

Nous ignorons souvent la présence de notre ange gardien à nos côtés. Le monde dans lequel il évolue est d’une telle subtilité, qu’il nous est difficile de le percevoir, de le ressentir.

Notre ange gardien évolue en effet sur une fréquence vibratoire supérieure à celle des êtres humains. Or, l’œil humain n’est pas équipé pour voir les êtres qui évoluent sur les fréquences élevées. Cela explique la raison pour laquelle nous ne voyons pas notre ange gardien.

En revanche, notre ange gardien nous voit et nous entend. Tant que nous ne prenons pas conscience de son existence et des signes qu’il manifeste, il nous aide dans le plus grand secret.

 

Mon ange gardien est-il un proche disparu ?

Lorsque nous perdons un proche, celui-ci peut s’élever plus ou moins rapidement vers la paix et l’amour. Certains trouvent la paix en peu de temps, tandis que d’autres restent attachés à leur précédente vie terrestre ; ils peuvent alors hanter des lieux.

Les invoquer ne les aide pas à s’élever. En revanche, prier pour qu’ils trouvent la paix et l’amour les guide dans leur évolution vers plus de lumière.

Une fois que nos proches disparus ont trouvé la paix, ils sont plus à même de nous protéger, de nous aider. Pour autant, ils n’ont pas le pouvoir de protection de notre ange gardien.

En cas de besoin, il est donc préférable de parler à son ange gardien et de lui demander de l’aide car sa protection est plus puissante.

 

A quoi sert mon ange gardien ?

       – Notre ange gardien nous aide à réaliser notre mission sur Terre. 

Le rôle de notre ange gardien est de nous guider pour réaliser notre mission sur Terre. Avant notre incarnation, nous étions conscients de la raison pour laquelle nous nous incarnions ; une fois que notre âme a pris la forme d’un corps, nous avons oublié le but de notre venue sur Terre.

Or, notre ange gardien, lui, sait ce dont nous avons besoin ; il nous aide à retrouver notre chemin, si nous ne menons pas la vie que notre âme est censée mener.

Notre ange gardien est là pour nous aider et il le fera en ayant conscience de ce qui est le mieux pour nous.

 

       - Notre ange gardien respecte notre libre-arbitre

Si notre ange gardien nous aide à réaliser notre mission sur Terre, toutefois, il respecte notre libre arbitre. Il obéit au désir de notre âme. Il ne souhaite pas que nous devenions dépendant de lui, que nous lui demandions de l’aide à chaque instant ; il nous aide à grandir vers plus de liberté, d’autonomie, d’affirmation de ce que nous sommes.  C’est un être bienveillant, dont l’action a toujours pour objectif notre bien. Il nous communique l’amour, la paix, la sagesse, sans jamais nous juger.

 

Comment parler à son ange ?

Comment parler à son ange s’il évolue dans un monde très subtil ? En réalité, parler à son ange gardien s’avère facile.

Etablissez le calme en vous et soyez à l’écoute du moment présent. Si vous êtes impatients, en colère, dubitatifs, vous ne pouvez pas percevoir les signes que vous envoie votre ange. 

Vous devez donc élever vos vibrations pour pouvoir communiquer avec votre ange. Votre ange véhicule l’amour, la paix, la douceur ; branchez-vous donc sur sa fréquence et parlez-lui comme vous parleriez à un proche. Que vous vous adressiez à lui à travers votre silence intérieur, par la pensée ou à voix haute, votre ange vous entend.

Plus vous établissez le contact avec lui, plus vous renforcez le lien qui vous unit et plus il peut vous protéger, vous aider.

 

Comment se manifeste mon ange gardien ?

       – L’ange gardien et la petite voix intérieure

Votre ange gardien se manifeste tout d’abord à travers votre petite voix intérieure. Cette petite voix vous mène au cœur de ce que vous êtes. D’ailleurs, lorsque nous écoutons cette petite voix, nos rêves sont souvent en accord avec elle. Cette petite voix peut provenir de notre pensée profonde, mais elle peut aussi être la voix de notre ange gardien.

Votre ange s’adresse aussi à vous à travers votre ressenti, vos intuitions, vos sensations. Il se sert de la télépathie.

 

       - L’ange gardien et le rêve

Votre ange se manifeste également à travers vos rêves. C’est une voie plus simple pour lui. En effet, lorsque vous dormez, votre mental ne domine plus ; l’inconscient est mis en valeur et votre fréquence vibratoire vous rapproche de celle de votre ange gardien. Il lui est donc plus facile de se manifester par ce biais.

 

       – Les signes envoyés par les anges

Votre ange gardien peut aussi vous envoyer des signes divers. Vous pouvez par exemple : 

- voir un ange en image, en peinture, en photo, sous forme de statue, etc. 

- entendre le mot ange, un prénom comportant ce mot

- percevoir la vie avec plus de douceur, d’amour, d’écoute et de sensibilité

- vivre une étrange coïncidence

- bénéficier d’une aide inattendue

 

Mon ange gardien et moi

Parmi les anecdotes que j’ai vécues, en voici une qui s’est passée un été. Alors que j’avais décidé un après-midi de faire les magasins, j’ai été prise par la faim. J’avais donc décidé de m’acheter une glace. J’arpentais les rues, sans rencontrer aucun vendeur de glaces et ma faim ne faisait qu’augmenter.

J’ai donc décidé de demander de l’aide à mon ange. Je continuais donc de marcher tout en suivant mon intuition. Je me suis arrêtée à un carrefour, regardant de tous côtés, mais aucun vendeur de glaces ne se profilait à l’horizon. Je décidais malgré tout de traverser le carrefour puis de prendre la rue de droite. 

Soudain, en levant la tête, quelle n’a pas été ma surprise de voir un glacier ! Il ne s’agissait pas d’une brasserie ou d’un supermarché, mais d’un vrai glacier réputé pour ses glaces aux multiples parfums.  

J’entrais dans le magasin et alors que je patientais derrière la file d’attente, j’ai remercié mon ange au fond de moi. Une fraction de seconde plus tard, j’ai levé la tête : une statue d’ange de soixante centimètres était posée juste devant mes yeux ! La coïncidence était si frappante que j’ai souri en mon for intérieur.

Puis, tandis que je mangeais ma glace, je remarquais que le pot de glace était décoré d’un ange. Là encore, la coïncidence était marquante et je pense que mon ange a bien dû m’aider ce jour-là.

 

Conclusion

Parler à son ange gardien est accessible à chacun. Pour obtenir des réponses de sa part, il convient d’être attentif aux signes qui se manifestent dans notre quotidien.

 

Copyright n°00051972

Pour en savoir plus:

- Lire « Les guides spirituels » de « Ni ombre ni lumière »

- Lire « Comment communiquer avec votre ange gardien ? » de « Rêves d’anges »

 

A lire aussi sur Laurespace 17 :

- Apprendre la télépathie

- Comment vivre en pleine conscience ?

Dans : ->SPIRITUALITE,-TELEPATHIE
Par laurespace
Le 24 juillet, 2013
A 19:25
Commentaires : 12
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : vivre vie conscience

Comment écouter son corps ?

La maladie est un message du corps ; pour guérir en profondeur, il est  nécessaire de comprendre les messages du corps. En effet, lorsque les émotions souffrent, des douleurs physiques finissent par apparaître. Nous souffrons tous de symptômes psychosomatiques. Mais comment écouter son corps ? Pour cela, il faut écouter les besoins du corps et découvrir les émotions en souffrance.

 

La maladie est un message du corps

La maladie est un message du corps. Dès qu’une douleur apparaît, nous avons le réflexe de prendre un médicament, sans même nous interroger sur la raison de notre souffrance. Or, comprendre les messages du corps est important pour guérir en profondeur. En effet, nos souffrances psychologiques non résolues viennent se traduire en souffrances physiques.

Nos peurs, notre tristesse, l’ennui, le désespoir, le découragement, nos colères réprimées, nos rancunes, la haine, sont autant d’émotions pouvant se traduire par des maux physiques.

Nombreuses sont les maladies psychosomatiques découlant de ces souffrances psychologiques. Parmi elles, nous pouvons notamment citer : les troubles gastro-intestinaux et digestifs, les affections respiratoires, les maladies de la peau, les troubles alimentaires, les troubles du sommeil, etc.

Nos émotions négatives nuisent à l’auto guérison du corps et à l’amélioration de notre état de santé en cas de maladie.

Ecouter les messages de son corps

Ecouter les messages de son corps consiste à être attentif à son corps physique, ses pensées, ses émotions, ses ressentis, ses besoins.

Nous possédons tous la capacité d’auto guérison ; pour comprendre les messages du corps, il faut d’abord prendre le temps de se poser et d’observer notre mal.

Prenez le temps d’écouter votre corps et de réfléchir. Dans le questionnaire qui suit, lorsqu’une réponse engendre une nouvelle question, essayez d’aller jusqu’au bout de la réponseNe vous voilez pas la face : si votre corps souffre, c’est que vous cachez en vous quelque chose. Evitez de rendre les autres responsables de vos maux : vous êtes toujours responsables envers vous-mêmes.

 

Comment écouter son corps ? 

Afin de comprendre les messages du corps, voici une liste non exhaustive de questions que vous pouvez vous poser :

- Dans quel état émotionnel suis-je ?

- Comment est-ce que je me sens physiquement ?

- Quelle partie de mon corps me fait souffrir ?

- Pourquoi suis-je dans cet état émotionnel (triste, déprimé, en colère, etc.) ?

- A quel moment la souffrance émotionnelle augmente-t-elle ?

- A quel moment la souffrance physique augmente-t-elle ?

- Quel évènement se passe-t-il au moment où la souffrance s’intensifie ?

- Qu’est-ce que la souffrance physique m’empêche de faire ?

- Que me manque-t-il pour m’épanouir émotionnellement ?

- Comment puis-je satisfaire mes besoins émotionnels ?

A cette dernière question, peut-être vous dites-vous que votre corps vous empêche justement de satisfaire vos besoins émotionnels, vos plaisirs.

Cependant, dans le passé, vous n’avez peut-être pas comblé ces besoins ; le corps a alors pu manifester, par une souffrance ce dont vous vous êtes privés.

Réfléchissez à la manière dont vous pouvez libérer vos émotions, vos plaisirs, pour pouvoir vous épanouir et déverrouiller ce corps en souffrance. Parlez-en à votre médecin, qui peut adapter un traitement pour accompagner votre démarche.

 

Ecouter les besoins du corps

La capacité d’auto guérison du corps passe aussi par la satisfaction d’un certain nombre de besoins fondamentaux.

Le corps a besoin d’un sommeil récupérateur et d’une alimentation saine et équilibrée.

Pratiquer des exercices de relaxation, une activité sportive (la marche, le vélo, le footing, etc.), savoir se faire plaisir, se détendre, faire des pauses aide aussi le corps à retrouver son équilibre.

Apprendre, cultiver des relations enrichissantes peut aussi être une source de vitalité.

Afin de l’aider à guérir naturellement, écoutez les besoins de votre corps. Identifiez les besoins non satisfaits ; faites-vous un planning et essayez de le  respecter.

 

Conclusion

Notre corps est le porte-parole de nos émotions. Nos souffrances sont là pour nous faire prendre conscience que nous ne vivons pas notre vie comme nous le souhaiterions. Comprendre les messages du corps s’avère important pour guérir en profondeur.

 

Copyright n°00051972

A lire aussi sur Laurespace 17 :

- Guérir naturellement

- Comment vivre en pleine conscience ?

Dans : ->DEVELOPPEMENT PERSONNEL,->SANTE - MEDECINES DOUCES,->PSYCHOLOGIE
Par laurespace
Le 15 mai, 2013
A 19:15
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : vivre vie conscience

Guérir naturellement

Guérir naturellement est possible, car la capacité d’auto guérison du corps est inhérente à notre fonctionnement et nous avons tous un médecin intérieur. C’est grâce à l’auto guérison du corps que des maladies incurables ont pu être guéries. En effet, la maladie est le résultat de conflits intérieurs non résolus ; elle nous fait prendre conscience que nous devons changer notre manière de vivre, pour suivre notre propre chemin de vie.

 

Pourquoi suis-je tombé malade ?

Pourquoi suis-je tombé malade ? Si vous vous posez cette question, c’est que votre processus de guérison intérieure est en train de s’activer.

La maladie survient lorsque nous ne parvenons pas à résoudre un conflit intérieur. Elle peut faire suite à un refus d’évoluer ou d’intégrer une expérience de vie ; elle peut résulter d’un blocage, nous empêchant de poursuivre notre vie telle que nous le souhaiterions. Si un conflit intérieur perdure, la maladie peut alors devenir chronique.

 

La maladie : la prise de conscience d’un conflit intérieur

Lorsque nous refusons d’évoluer, nous bloquons le courant de la vie en nous. Si nous ne faisons pas face à celui ou celle que nous sommes, l’énergie ne circule pas en nous telle qu’elle le devrait. Alors, la maladie arrive pour nous faire prendre conscience que nous devons nous remettre en question. 

Nous pouvons savoir ce que nous refusons d’affronter et nous voiler la face. A défaut, des changements importants (deuil, séparation, licenciement, etc.) peuvent survenir pour nous faire prendre conscience de la nécessité de changer notre façon de vivre. Si nous refusons d’évoluer, la maladie peut s’installer pour nous placer face à  nous-mêmes.

 

La capacité d’auto guérison du corps

Peut-on se soigner seul et guérir naturellement ? La capacité d’auto guérison du corps est inhérente à notre fonctionnement ; nous sommes tous notre propre médecin intérieur.

Lorsque nous consultons un médecin, nous attendons de lui qu’il nous soigne. Nous remettons bien souvent notre propre problème entre ses mains ; nous  pensons que notre guérison dépend de ce personnage extérieur. Nous n’avons alors pas conscience de la capacité d’auto guérison du corps.

Nous sommes tous capables de prendre des décisions dans notre vie professionnelle, sentimentale, matérielle, etc. ; en matière de santé, il en est de même : nous possédons tous un médecin intérieur nous rendant capable d’agir sur notre santé.

 

Etre son propre médecin

Etre son propre médecin, c’est se mettre à l’écoute de son corps. Pour guérir au sens profond du terme, il faut chercher des réponses à l’intérieur de soi. Etre son propre médecin, c’est explorer le psychisme pour comprendre où se trouve le mal.

- A quel moment la maladie est-elle survenue ?

- Quand les symptômes s’intensifient-ils et comment se manifestent-ils ?

- Quel rapprochement peut être fait entre le vécu et l’apparition des symptômes ?

- Que ne supportons-nous plus dans notre vie ?

- Quelle vie souhaiterions-nous avoir ?

- Pourquoi avons-nous enfermé notre esprit dans une façon de vivre que nous ne supportons plus aujourd’hui ?

Etre son propre médecin, c’est libérer le psychisme de ses blocages et relever le défi d’avancer sur notre propre chemin ; c’est ne pas retenir le passé en bloquant la circulation de la vie en nous.

Nous pouvons nous faire aider, mais en ayant la volonté de guérir. Personne ne peut nous guérir si nous ne le voulons pas, inconsciemment ou non.

 

Conclusion

L’auto guérison du corps est présente en chacun de nous. Guérir naturellement implique de prendre conscience de celui ou celle que nous sommes, de suivre notre chemin personnel. Ainsi, nous prenons plus conscience de soi et de la vie.

 

Copyright n°00051972

Pour en savoir plus :

- Voir « Quand l’esprit guérit le corps : auto guérison  »

- Lire « Les capacités d’auto guérison et le médecin intérieur, la maladie est un non consentement  »

 

A lire aussi sur Laurespace 17 :

 - Comment vivre en pleine conscience ?

Dans : ->SANTE - MEDECINES DOUCES,->PSYCHOLOGIE
Par laurespace
Le 13 avril, 2013
A 20:50
Commentaires : 3
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : vivre vie conscience

Comment vivre en pleine conscience ?

Comment vivre en pleine conscience et plus sereinement face au stress quotidien ? Nous sommes sans cesse dans l’action et ne savons pas nous détendre. Apprendre à vivre le moment présent n’est pas si difficile ; il suffit d’observer quelques règles très simples.

 

Vivre en pleine conscience pour plus de sérénité

Vivre en pleine conscience, c’est être vraiment là, ici et maintenant. C’est avoir conscience du moment présent, sans se perdre dans le passé ou l’avenir. Apprendre à vivre le moment présent donne l’accès à la sérénité intérieure, à la paix de l’esprit. Un état d’être paisible et doux permet de vivre plus profondément chaque instant de la vie quotidienne. Vivre en pleine conscience, c’est ainsi garder le contact avec notre réalité.

 

Le stress empêche d’avoir conscience du moment présent

Nous sommes sans cesse dans l’action : travailler, prendre les transports, faire les courses, le ménage, régler nos comptes, éduquer nos enfants, téléphoner, etc. Nous faisons très souvent plusieurs choses à la fois, et nous ne sommes pas vraiment concentrés sur ce que nous sommes en train de faire.

Nos pensées sont occupées par plusieurs sujets en même temps et nos émotions subissent le rythme incessant de nos préoccupations.

 

Savoir prendre le temps de s’arrêter

Comment vivre en pleine conscience au milieu de ce stress quotidien ? Apprendre à vivre le moment présent, c’est savoir prendre le temps de s’arrêter, faire une pause régulièrement : se détendre pendant dix à quinze minutes, apprendre à faire le vide dans son esprit. Respirer calmement, en se concentrant sur l’inspiration et l’expiration permet d’accéder plus facilement à la détente.

 

Porter attention à ce que nous vivons

Pour avoir conscience du moment présent et améliorer la qualité de vie, il faut porter attention à ce qui se passe en soi :

- écouter son ressenti

- observer ses pensées

ressentir ses émotions

noter les signes de son corps

Apprendre à vivre le moment présent, c’est aussi ne faire qu’une chose à la fois et rester attentif à ce que nous sommes en train de faire.

 

Conclusion

Ponctuer le quotidien par des exercices de méditation permet d’accéder à la voie de la pleine conscience.

 

Copyright n°00051972

 

Pour en savoir plus, lire « Méditer jour après jour, 25 leçons pour vivre en pleine conscience » de Christophe André.

 

A lire aussi sur Laurespace 17 : 

- La méditation

Dans : ->BIEN-ETRE,->DEVELOPPEMENT PERSONNEL,->SANTE - MEDECINES DOUCES,-ANXIETE
Par laurespace
Le 14 décembre, 2012
A 20:36
Commentaires : 0
 
12
 
 

Le Mag de l'actu |
simplement moi |
:: La critik est un avis :: |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous!! se qui interresse Ro...
| P L A Y / B A C K
| naruzaza