Laurespace 17

Sciences humaines – Astrologie – Psychologie – Développement personnel – Parapsychologie – Spiritualité – Santé au naturel

 
  • Accueil
  • > Recherche : message du corps

Comment écouter son corps ?

La maladie est un message du corps ; pour guérir en profondeur, il est  nécessaire de comprendre les messages du corps. En effet, lorsque les émotions souffrent, des douleurs physiques finissent par apparaître. Nous souffrons tous de symptômes psychosomatiques. Mais comment écouter son corps ? Pour cela, il faut écouter les besoins du corps et découvrir les émotions en souffrance.

 

La maladie est un message du corps

La maladie est un message du corps. Dès qu’une douleur apparaît, nous avons le réflexe de prendre un médicament, sans même nous interroger sur la raison de notre souffrance. Or, comprendre les messages du corps est important pour guérir en profondeur. En effet, nos souffrances psychologiques non résolues viennent se traduire en souffrances physiques.

Nos peurs, notre tristesse, l’ennui, le désespoir, le découragement, nos colères réprimées, nos rancunes, la haine, sont autant d’émotions pouvant se traduire par des maux physiques.

Nombreuses sont les maladies psychosomatiques découlant de ces souffrances psychologiques. Parmi elles, nous pouvons notamment citer : les troubles gastro-intestinaux et digestifs, les affections respiratoires, les maladies de la peau, les troubles alimentaires, les troubles du sommeil, etc.

Nos émotions négatives nuisent à l’auto guérison du corps et à l’amélioration de notre état de santé en cas de maladie.

Ecouter les messages de son corps

Ecouter les messages de son corps consiste à être attentif à son corps physique, ses pensées, ses émotions, ses ressentis, ses besoins.

Nous possédons tous la capacité d’auto guérison ; pour comprendre les messages du corps, il faut d’abord prendre le temps de se poser et d’observer notre mal.

Prenez le temps d’écouter votre corps et de réfléchir. Dans le questionnaire qui suit, lorsqu’une réponse engendre une nouvelle question, essayez d’aller jusqu’au bout de la réponseNe vous voilez pas la face : si votre corps souffre, c’est que vous cachez en vous quelque chose. Evitez de rendre les autres responsables de vos maux : vous êtes toujours responsables envers vous-mêmes.

 

Comment écouter son corps ? 

Afin de comprendre les messages du corps, voici une liste non exhaustive de questions que vous pouvez vous poser :

- Dans quel état émotionnel suis-je ?

- Comment est-ce que je me sens physiquement ?

- Quelle partie de mon corps me fait souffrir ?

- Pourquoi suis-je dans cet état émotionnel (triste, déprimé, en colère, etc.) ?

- A quel moment la souffrance émotionnelle augmente-t-elle ?

- A quel moment la souffrance physique augmente-t-elle ?

- Quel évènement se passe-t-il au moment où la souffrance s’intensifie ?

- Qu’est-ce que la souffrance physique m’empêche de faire ?

- Que me manque-t-il pour m’épanouir émotionnellement ?

- Comment puis-je satisfaire mes besoins émotionnels ?

A cette dernière question, peut-être vous dites-vous que votre corps vous empêche justement de satisfaire vos besoins émotionnels, vos plaisirs.

Cependant, dans le passé, vous n’avez peut-être pas comblé ces besoins ; le corps a alors pu manifester, par une souffrance ce dont vous vous êtes privés.

Réfléchissez à la manière dont vous pouvez libérer vos émotions, vos plaisirs, pour pouvoir vous épanouir et déverrouiller ce corps en souffrance. Parlez-en à votre médecin, qui peut adapter un traitement pour accompagner votre démarche.

 

Ecouter les besoins du corps

La capacité d’auto guérison du corps passe aussi par la satisfaction d’un certain nombre de besoins fondamentaux.

Le corps a besoin d’un sommeil récupérateur et d’une alimentation saine et équilibrée.

Pratiquer des exercices de relaxation, une activité sportive (la marche, le vélo, le footing, etc.), savoir se faire plaisir, se détendre, faire des pauses aide aussi le corps à retrouver son équilibre.

Apprendre, cultiver des relations enrichissantes peut aussi être une source de vitalité.

Afin de l’aider à guérir naturellement, écoutez les besoins de votre corps. Identifiez les besoins non satisfaits ; faites-vous un planning et essayez de le  respecter.

 

Conclusion

Notre corps est le porte-parole de nos émotions. Nos souffrances sont là pour nous faire prendre conscience que nous ne vivons pas notre vie comme nous le souhaiterions. Comprendre les messages du corps s’avère important pour guérir en profondeur.

 

Copyright n°00051972

A lire aussi sur Laurespace 17 :

- Guérir naturellement

- Comment vivre en pleine conscience ?

Dans : ->DEVELOPPEMENT PERSONNEL,->SANTE - MEDECINES DOUCES,->PSYCHOLOGIE
Par laurespace
Le 15 mai, 2013
A 19:15
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : message du corps

Comment communiquer avec un animal ?

Comment communiquer avec un animal ? L’intuition animale est bien plus développée qu’on ne l’imagine : l’animal perçoit nos pensées, nos émotions, nos sentiments, nos intentions ; s’il semble ne lui manquer que la parole, l’animal est télépathe. Dès lors, la télépathie ou communication intuitive animale est le moyen d’entrer en communication avec un animal.

 

La télépathie avec les animaux

Contrairement aux humains, les animaux ont des facultés télépathiques innées. La communication télépathique avec les animaux ou communication intuitive animale remplace donc le langage verbal.

La télépathie avec les animaux permet de les comprendre, de les écouter, mais aussi de savoir :

- comment ils se sentent,

- ce qu’ils pensent,

- ce qu’ils aimeraient faire,

- ce qu’ils aimeraient manger,

- pourquoi ils sont agressifs ou craintifs,

- s’ils ressentent une douleur,

- ce qu’ils pensent de nous,

- s’ils apprécient une activité en particulier,

- s’ils acceptent le nouvel animal que l’on vient d’adopter,

- etc.

 

L’intuition animale

Dans la communication intuitive animale, il est conseillé de ne pas juger l’animal, de le respecter.

L’animal a une intuition qui lui permet de percevoir nos intentions ; il sait si nous sommes de bonne ou de mauvaise intention, si on cherche à le manipuler.

Il perçoit nos émotions, nos pensées, nos sentiments envers lui, bien plus qu’on ne l’imagine !

 

Communication télépathique avec les animaux : première étape

Pour entrer en communication avec un animal, il faut commencer par se relaxer et faire le vide dans sa tête. Il est important de se sentir détendu et calme ; cela permet de se recentrer intérieurement.

Puis fermez les yeux, surtout si vous débutez dans la communication intuitive animale.

Ensuite, concentrez-vous sur l’animal. Ayez confiance dans le fait que l’animal perçoit ce que vous allez lui transmettre mentalement. Imaginez-vous communiquer avec lui, comme vous le feriez avec un ami. Commencez par vous adresser à lui, en lui demandant mentalement s’il veut bien communiquer avec vous.

 

Transmettre un message télépathique à l’animal : deuxième étape

Pour transmettre un message télépathique à l’animal, différentes possibilités s’offrent à vous.

- La transmission d’une pensée : vous pouvez mentalement poser une question à l’animal : par exemple, demandez-lui s’il va bien. L’animal va alors percevoir votre pensée, vos mots sous forme d’images, de sensations, d’émotions, etc.

- La transmission d’une image : vous pouvez transmettre une image claire et précise à l’animal, correspondant à ce que vous voulez lui demander. Par  exemple, imaginez-vous en train de lui donner un aliment en particulier ou son aliment préféré.

- La transmission d’une sensation, d’une émotion : vous êtes en vacances et vous avez confié votre animal à un proche ; transmettez à votre animal votre amour en vous imaginant, par exemple, le prendre dans vos bras. Il sentira que vous ne l’oubliez pas.

 

Recevoir un message télépathique de l’animal : troisième étape

Pour recevoir un message télépathique de l’animal, il suffit de rester calme et d’observer ce qui vous vient à l’esprit, ce qui se passe en vous, patiemment. Vous pouvez recevoir un message télépathique de l’animal sous différentes formes.

- La réception d’une pensée : vous pouvez recevoir un message sous forme d’une pensée, de mots qui vous viennent à l’esprit.

- La réception d’une image : l’animal peut vous transmettre sa réponse sous la forme d’une image.

- La réception d’une sensation, d’une émotion : vous pouvez ressentir une douleur dans votre corps, moins forte que celle de l’animal ; cette douleur peut vous indiquer l’endroit où l’animal souffre. Vous pouvez ressentir de la tristesse, de la peur ou de l’agressivité. Vous pouvez alors demander à l’animal : pourquoi es-tu triste ? De quoi as-tu peur ? Pourquoi es-tu agressif ? Vous pouvez également ressentir un goût ou une odeur.

 

Conclusion

La communication intuitive animale est donc le mode de langage que vous devez employer pour échanger avec votre animal : mettre le mental en veille, faire confiance à votre intuition et surtout pratiquer avec beaucoup de patience et de persévérance.

 

Copyright n°00051972

Pour en savoir plus :

- « Communication Intuitive Rencontre avec le Monde Animal » du Dr Anna Evans, vétérinaire et pionnière de l’exploration psychique avec les animaux, est un très beau livre qui vous guide vers de nombreux exemples authentiques de communication avec la animaux (cliquez sur le l’image pour en savoir plus sur le livre).

Comment communiquer avec un animal ? dans ->PARAPSYCHOLOGIE comment communiquer avec un animal dans -TELEPATHIE


- Lire
Sachka communique avec les animaux

- Voir le documentaire sur Samantha Khury « Elle parle aux animaux »


A lire aussi sur Laurespace 17 :

- Apprendre la télépathie


Vous souhaitez une communication ou apprendre à communiquer avec les animaux ?

Vous avez besoin d’une communication avec votre animal (ou vos animaux) ? Vous souhaitez apprendre à communiquer avec les animaux ?

Voici les coordonnées d’une collègue, Amandine Guerlety :
carte Amandine

Dans : ->PARAPSYCHOLOGIE,-TELEPATHIE
Par laurespace
Le 5 mars, 2013
A 19:57
Commentaires : 13
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : message du corps

Apprendre la télépathie

Apprendre la télépathie pour mieux communiquer avec ses proches est à la portée de tous. La télépathie permet de ressentir comment l’autre se sent, quelles sont ses émotions et ainsi de deviner ses pensées. En effet, le mot  »télépathie » signifie : émotions, sentiments à distance. Les exercices de télépathie réussissent donc souvent mieux entre des êtres proches, liés par l’affection : les jumeaux, les amoureux, les mères et leurs enfants, etc. Vous trouverez dans cet article comment apprendre la télépathie ainsi que quelques exercices de télépathie.

 

Condition pour apprendre la télépathie : se relaxer

Pour apprendre la télépathie, choisissez un moment où vous vous sentez reposés. Puis commencez par établir le calme en vous. Détendez votre corps et relaxez-vous confortablement.

Videz votre esprit, laissez vos pensées passer dans votre mental sans vous y attacher ; vous pouvez détendre les muscles de votre visage ou vous concentrer sur votre respiration ; le but est de ne penser à rien. Une fois que vous vous sentez calmes, sereins, vous pouvez vous exercer à  émettre ou à recevoir un message télépathique.

 

Apprendre la télépathie : émettre et recevoir un message

Commencez par visualiser la personne avec laquelle vous souhaitez entrer en communication télépathique. Imaginez-là pendant quelques instants pour mieux vous imprégner de son image, de ce qu’elle est ; imaginez que vous êtes à sa place.

 

Recevoir un message télépathique

Pour recevoir un message télépathique, posez-vous la question de ce que vous souhaitez connaître. Continuez de visualiser la personne ; imaginez-là à vos côtés ; que dit-elle ? Comment se comporte-t-elle ? Que ressent-elle ? Que pense-t-elle ? C’est en vous que se trouve la réponse.

 

Transmettre un message télépathique

Si vous souhaitez lui transmettre un message télépathique, concentrez-vous sur le message que vous désirez lui envoyer ; imaginez votre récepteur sentir, entendre, capter votre message. Répétez votre message plusieurs fois en ressentant qu’il atteint la personne visée. Cela demande un certain effort mental, mais ne forcez pas ; prenez votre temps et restez bien détendus. Vous pouvez renouveler l’expérience plusieurs fois si vous le souhaitez.

 

Exercices de télépathie

Vous trouverez ci-dessous quelques exercices de télépathie à pratiquer à deux. Ces exercices de télépathie sont simples et se basent essentiellement sur la transmission d’émotions, de sensations. Les rôles d’émetteur et de récepteur peuvent être alternés.

 

Transmettre une émotion ou une sensation

Dans cet exercice de télépathie, l’émetteur choisit une émotion ou une sensation : la joie, la colère, la peur, la tristesse, la honte, la culpabilité, la surprise, la détermination, l’impatience, la chaleur, le froid, etc.

Il doit se concentrer sur une situation provoquant l’émotion ou la sensation choisie, en cherchant à communiquer son ressenti au récepteur. Le récepteur visualise l’émetteur en cherchant à entrer mentalement en contact avec lui.

 

Transmettre une couleur

L’émetteur se concentre mentalement sur la couleur choisie ainsi que les sensations qu’elle lui procure. Par exemple, il peut ressentir la chaleur du soleil en pensant au jaune, imaginer la sensation de sérénité devant le bleu d’un lagon, etc. Le récepteur, concentré sur l’émetteur peut percevoir la couleur ou l’image qui lui est associée.

 

Conclusion

Les résultats peuvent être plus ou moins rapides selon notre état d’esprit et nos capacités ; c’est en pratiquant que l’on comprend les mécanismes de la télépathie.  Apprendre la télépathie a pour mérite de communiquer de façon plus profonde ; cela nous aide à développer notre intuition.

 

 Copyright n°00051972

 

A lire aussi sur Laurespace 17 :

- Développer l’intuition

Exercice d’intuition

- Relaxation : se décontracter et faire le vide mentalement

Dans : ->PARAPSYCHOLOGIE,-TELEPATHIE
Par laurespace
Le 11 février, 2013
A 20:02
Commentaires : 3
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : message du corps

Le médium : un messager des âmes défuntes

Le médium est un messager des âmes défuntes, un médiateur entre l’Au-delà et le monde des vivants. Les messages qu’il reçoit des êtres disparus interpellent quant à la survie de la conscience après la mort. Doué d’une réceptivité hors norme, le médium est parfois appelé « passeur d’âmes », car son rôle peut être d’aider les défunts à trouver la paix.

 

Le médium : un intermédiaire entre deux mondes

Le médium est un être capable de communiquer avec l’Au-delà, les esprits, les personnes défuntes ; il est un intermédiaire entre le monde des vivants et l’autre monde, un pont entre deux réalités vibratoires.

Le médium est doté d’une extrême sensibilité et d’une grande réceptivité, de facultés psychiques inhabituelles et d’une empathie naturelle. Bien souvent, la médiumnité est un don qui apparaît dès la naissance ; cependant, chacun de nous peut développer une faculté médiumnique.

 

Le rôle du médium : être un messager et un guide des âmes

Le médium sert de médiateur pour faire passer les messages des défunts à leurs proches ; il témoigne de l’Au-delà en apportant des preuves de la survie après la mort.

Le médium peut aider les esprits défunts à prendre conscience de leur nouvel état ; en effet, il arrive qu’après leur trépas, certains esprits n’aient pas conscience d’être morts.

Le médium peut aussi guider les âmes. Il arrive en effet, que certains défunts restent sur Terre, ne parviennent pas à s’élever et hantent des lieux. Après avoir cherché ce qui les retient sur Terre, le médium aide les âmes à s’élever vers la lumière et à trouver la paix. Chacun peut aider un défunt à trouver la paix en lui communiquant de l’amour, valeur essentielle qui relie le monde des vivants à l’Au-delà.

 

Les signes de la médiumnité

La médiumnité existe en chacun de nous. Eveillée à notre naissance, elle s’efface devant l’apprentissage du raisonnement. Nous conservons toutefois la faculté de recevoir des signes de proches disparus à travers nos rêves nocturnes. 

Le médium se distingue du commun des mortels par une réceptivité extrême ; il ressent la présence d’entités en dehors de toute activité onirique.

Le médium clairvoyant voit l’esprit des défunts, ainsi que des images et des scènes qui leur sont relatives. Le médium clairaudient entend des voix d’entités lui parler, lui communiquer des phrases, des noms, etc. Le médium peut aussi  ressentir l’état d’âme d’un esprit ainsi que sa personnalité.

Concrètement, le médium voit avec les yeux de l’âme et non avec ceux du corps ; il entend la voix des esprits à travers ses pensées, et ce, en toute conscience.

 

Développer le don de médiumnité

Le développement de la médiumnité exige du temps et une persévérance constante. Le médium ne doit jamais être impatient d’obtenir des résultats, au risque de voir ses capacités diminuées.

Le médium doit apprendre à faire le silence intérieur afin de distinguer ses propres pensées de celles des esprits ; clarifier son esprit lui permet d’éviter les interférences.

L’évolution de la médiumnité s’accompagne du développement personnel du médium. Celui-ci doit apprendre à être en paix avec lui-même, à mener une vie intime harmonieuse, à cultiver la tolérance envers autrui. Le médium a d’autant plus intérêt à être en accord avec lui-même, que le déséquilibre psychologique lui attirerait des entités peu évoluées.

 

Le médium face au regard des autres

Il est fréquent pour un médium débutant d’être l’objet de critiques de la part des autres, de ses proches. Le commun des mortels ne possède pas ses facultés psychiques exceptionnelles, qui le convainquent, lui, de l’existence de l’Au-delà ; il est difficile pour les autres de croire en l’existence de ce qu’ils ne peuvent ni voir, ni entendre, ni percevoir. Le médium ne doit pas pour autant se laisser influencer, décourager par ces critiques extérieures ; la discrétion sur ses perceptions, ses visions, les voix qu’il entend, peut l’aider à protéger son don.

Le médium ne doit pas non plus vouloir convaincre les autres de penser et de croire à sa manière. Il doit respecter le cheminement intérieur de chacun et laisser le temps éveiller les consciences.

 

Conclusion

Le médium est un être aux facultés extrasensorielles très développées. Toutefois, chacun peut réveiller sa médiumnité en pratiquant des exercices, car nous sommes tous plus ou moins médiums.

 

Copyright n°00051972

 

Pour en savoir plus, lire :

- « ABC de la médiumnité » par Odilon Fernandes

-  « Henry Vignaud : chaque médium a sa vocation »

 

A lire aussi sur Laurespace 17 :

-  « S’exercer à la psychométrie »

Dans : ->PARAPSYCHOLOGIE,-MEDIUMNITE
Par laurespace
Le 2 novembre, 2012
A 20:08
Commentaires : 5
 
12
 
 

Le Mag de l'actu |
simplement moi |
:: La critik est un avis :: |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous!! se qui interresse Ro...
| P L A Y / B A C K
| naruzaza