Laurespace 17

Sciences humaines – Astrologie – Psychologie – Développement personnel – Parapsychologie – Spiritualité – Santé au naturel

 

Réflexion sur l’axe I/VII en astrologie

Lorsque nous étudions le Soleil et la Lune dans un thème astral, le Soleil représente la partie masculine de notre personnalité et la Lune la partie féminine de notre personnalité. Chez l’homme, le Soleil est normalement plus dominant que la Lune et chez la femme, la Lune est plus dominante que le Soleil. Lorsque l’on regarde le Soleil chez la femme, cela nous renseigne sur le type d’homme recherché, et lorsque l’on regarde la Lune chez un homme, cela nous renseigne sur le type de femme recherché. Dans le couple homme/femme, le Soleil de l’homme est le reflet du Soleil chez la femme et la Lune de la femme est le reflet de la Lune chez l’homme ; lorsque l’homme et la femme s’unissent, les deux polarités solaires doivent normalement se ressembler, il en va de même pour les deux polarités lunaires, les polarités dominantes (solaire chez l’homme et lunaire chez la femme) s’unissent pour former l’unité.

 

Dans l’axe I/VII, selon moi, apparaît le même type de dualité. L’ascendant représente le « je », l’ego, mais aussi l’énergie de Mars puisque la maison I est en analogie avec le signe du Bélier. Le descendant représente l’énergie de Vénus puisque la maison VII est en analogie avec le signe de la Balance. L’axe I/VII représente selon moi la dualité Mars/Vénus.

 

Chez l’homme, l’énergie de Mars est normalement plus dominante que l’énergie de Vénus. L’ascendant en analogie avec le Bélier incite les hommes à être plus portés sur le « je », l’ego, les initiatives, les décisions. Cette caractéristique est aussi présente chez la femme, via son ascendant (ainsi que son énergie marsienne), mais de façon moindre que chez un homme, toujours selon la normalité.

 

Chez la femme, l’énergie de Vénus est normalement plus dominante que l’énergie de Mars. Le descendant en analogie avec la Balance incite les femmes à être plus portées sur la relation à l’autre, l’association, le couple, l’union. Cette caractéristique est aussi présente chez l’homme via son descendant (ainsi que son énergie vénusienne), mais de façon moindre que chez la femme.

Selon moi, la maison VII représente aussi bien chez l’homme que chez la femme la recherche de l’équilibre entre les polarités complémentaires masculine et féminine afin de retrouver l’unité. L’une des deux polarités étant toujours dominante par rapport à l’autre aussi bien chez l’homme que chez la femme, trouver cet équilibre passe en conséquence par l’association à l’autre, par laquelle nous retrouvons l’unité.

 

Par conséquent, pour savoir quel type d’homme recherche une femme, je dirais qu’il convient de regarder l’ascendant en analogie avec l’énergie de Mars et pour savoir quel type de femme recherche une homme, je dirais qu’il faut regarder le descendant en analogie avec l’énergie de Vénus. De plus, comme la maison VII représente la recherche de l’équilibre par l’union des deux polarités complémentaires masculine et féminine, et ce, aussi bien chez l’homme que chez la femme, alors, la maison VII renseigne sur la façon dont chacun des deux conçoit le couple, la vie à deux.

 

Comme dans la complémentarité Soleil/Lune, la complémentarité I/VII représente la dualité entre la polarité masculine et la polarité féminine chez chaque individu. Il est à noter également que si l’ascendant (maison I) représente notre unité en tant qu’être particulier et unique, le descendant (maison VII) représente notre unité retrouvée à travers le couple. La maison VII apparaît comme l’octave supérieure de la maison I : notre unité est partielle dans la maison I et retrouve son intégralité à travers la maison VII.

 

Copyright n°00051972

Dans : ->ASTROLOGIE,-LES MAISONS
Par laurespace
Le 13 novembre, 2011
A 12:13
Commentaires :1
 
 

Réflexion sur la maison II en astrologie

La maison II représente selon moi le fait d’accumuler, d’acquérir, de posséder, en règle générale d’avoir.

Je peux accumuler de l’information, je peux posséder des connaissances, je peux avoir les capacités de soigner, etc. et ce que j’ai, fait ma valeur. Lorsque je me ressource en accumulant des connaissances, alors je finis par posséder des connaissances, par avoir un capital de connaissances, mes connaissances font ma richesse et je peux puiser dans mes ressources de connaissances également.

Accumuler, acquérir, posséder, avoir, valeur, capital, richesse, ressources sont autant de mots que l’on attribue en général à la maison II.

L’argent devient alors une monnaie d’échange. Par exemple, si j’ai un capital de connaissances, je peux écrire des livres. Je peux échanger ce capital, ces livres avec d’autres personnes souhaitant s’enrichir de mes connaissances afin d’accroître leur valeur personnelle ; cet échange de capital se fait au moyen de l’argent.

Dans cet exemple, l’argent me parvient en échange de ma valeur intérieure, de ma richesse intérieure. Plus j’accrois ma valeur, plus j’accrois mes gains d’argent. Je vais ensuite dépenser cet argent en échange de la richesse intérieure d’une autre personne afin de me ressourcer et d’augmenter moi aussi ma valeur.

Supposons que j’aie des capacités pour soigner ; ma valeur est de soigner. Je vais échanger cette richesse contre de l’argent, qui devient le reflet de ma valeur intérieure.

On voit ici que l’argent est une monnaie par laquelle j’échange ma valeur intérieure, mon capital intérieur, ma richesse intérieure, ce par quoi je me ressource.

 

Copyright n°00051972

 

 

Dans : ->ASTROLOGIE,-LES MAISONS
Par laurespace
Le
A 11:06
Commentaires :1
 
 

Le mi-point

L’étude d’un thème astral présente un intérêt pour déterminer une personnalité et ainsi guider l’orientation de l’intéressé, mais elle a un intérêt tout particulier pour connaître la voie à suivre lorsque des occasions se présentent ou lorsqu’il s’agit d’affronter les difficultés et les épreuves auxquelles nous devons faire face.

 

Pour ce faire, il convient de comprendre le sens des aspects. Lorsqu’ils sont harmonieux, cela signifie que le destin facilite notre évolution, mais il faut savoir saisir la chance qui se présente pour en bénéficier au mieux. Lorsqu’ils sont dissonants, nous faisons souvent face à des difficultés, des épreuves ; l’étude des aspects nous renseigne sur le comportement que nous devons employer, l’orientation que nous devons prendre pour nous dépasser et intégrer la leçon de vie que l’épreuve nous présente. Un aspect dissonant n’est pas une fatalité ; il nous donne l’occasion de saisir une chance, celle d’évoluer, mais il demande de se dépasser, exactement comme  si nous passions un examen pour franchir l’étape à suivre sur le chemin de notre évolution.

 

J’avais précédemment abordé la question de la résolution des aspects dissonants dans l’article L’interprétation des aspects astrologiques : l’heure astrologique. L’étude des mi-points vient compléter l’étude des dissonances d’un thème astral.

 

Le mi-point est un point d’équilibre se trouvant à mi-distance entre deux planètes. Il peut être calculé pour tout type d’aspect astrologique. Cependant, l’équilibre étant plus difficile à trouver dans les dissonances, il est intéressant de trouver le mi-point des carrés, des oppositions, pour ne s’en tenir qu’aux aspects majeurs.

 

Comment le trouver ? Tout aspect a un sens. En effet, tout aspect comporte au moins deux planètes, l’une évoluant plus rapidement que l’autre.

 

Exemple : dans un carré Saturne-Mercure, Mercure est plus rapide que Saturne. Mercure progresse donc autour du zodiaque en décrivant une boucle l’éloignant de Saturne jusqu’à l’opposition et le rapprochant de Saturne jusqu’à sa conjonction avec elle, terminant ainsi sa boucle.

 

Imaginons que Mercure soit relié à Saturne par une corde. Lorsque Mercure arrive au premier carré (90°) formé à Saturne, on appelle cela un carré croissant. Si Mercure a parcouru 270° après Saturne, il en est au trois-quart de sa boucle, et forme alors un carré décroissant à Saturne.

 

Pour trouver le mi-point du carré croissant de Mercure à Saturne (90°), il faut calculer la mi-distance de la corde qui sépare Mercure de Saturne. Exemple : Saturne est à 0° Cancer et Mercure est à 0° Balance. Le mi-point se trouve à 90°/2=45° de Saturne, soit à 15° du Lion. Pour trouver le mi-point du carré décroissant qui sépare Mercure de Saturne (270°), on procède la même manière. Exemple : Saturne est à 0° Cancer et Mercure à 0° Bélier. Le mi-point se trouve à 270°/2= 135° de Saturne, soit à 15° du Scorpion.

 

Le domaine et le signe dans lequel se trouve ce mi-point désignent l’énergie à travailler pour trouver un équilibre. Si le mi-point passe en conjonction d’une planète personnelle (voire de la planète du partenaire dans un thème composite), l’énergie de cette planète, son signe et sa maison aident à trouver l’équilibre. 

Dans : ->ASTROLOGIE,-LES ASPECTS ASTROLOGIQUES
Par laurespace
Le 4 septembre, 2011
A 17:27
Commentaires :1
 
 

Les décans du zodiaque

Lorsqu’une planète a élu domicile dans un signe, elle gouverne ce signe. Par exemple, Mars est en domicile dans le Bélier ; il gouverne donc le signe du Bélier (on dit aussi qu’il est maître de ce signe).

Lorsqu’une planète a des affinités avec un signe, mais à un moindre degré, elle est en exaltation dans ce signe. Par exemple, le signe du Taureau est gouverné par Vénus et la Lune se trouve en exaltation dans ce signe.

De plus, il est possible de nuancer l’interprétation à l’intérieur d’un signe par l’analyse des décans. En effet, chaque décan d’un signe est influencé par une planète.

Voici pour chaque signe du zodiaque les planètes régissant les décans :

Bélier : 

1er décan : Pluton - 2ème décan : Soleil – 3ème décan : Vénus

Taureau : 

1er décan : Mercure - 2ème décan : Lune – 3ème décan : Saturne

Gémeaux :

1er décan : Neptune – 2ème décan : Mars – 3ème décan : Soleil

Cancer : 

1er décan : Vénus - 2ème décan : Mercure – 3ème décan : Lune

Lion :

1er décan : Saturne - 2ème décan : Jupiter – 3ème décan : Pluton

Vierge :

1er décan : Soleil – 2ème décan : Vénus – 3ème décan : Mercure

Balance :

1er décan : Lune – 2ème décan : Saturne – 3ème décan : Jupiter

Scorpion :  

1er décan : Mars - 2ème décan : Uranus - 3ème décan : Vénus

Sagittaire :

1er décan : Mercure - 2ème décan : Lune – 3ème décan : Saturne

Capricorne :

1er décan : Jupiter - 2ème décan : Mars – 3ème décan : Uranus

Verseau : 

1er décan : Vénus – 2ème décan : Lune Noire – 3ème décan : Neptune

Poissons : 

1er décan : Saturne – 2ème décan : Jupiter – 3ème décan : Mars

En savoir plus sur l’analyse des décans : Sympatico.ca

Dans : ->ASTROLOGIE,-LES SIGNES
Par laurespace
Le 3 mai, 2011
A 22:50
Commentaires : 2
 
12345...9
 
 

Le Mag de l'actu |
simplement moi |
:: La critik est un avis :: |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous!! se qui interresse Ro...
| P L A Y / B A C K
| naruzaza