Laurespace 17

Sciences humaines – Astrologie – Psychologie – Développement personnel – Parapsychologie – Spiritualité – Santé au naturel

 

L’esprit, l’âme et le corps

La structure de l’homme se définit en trois parties : l’esprit, l’âme et le corps. La différence entre ces trois éléments est spécifiée dans la Bible ; un verset mentionne :

« Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ » (Saint Paul, 1 Thessaloniciens 5, 23).

 Bien que la différence entre l’esprit, l’âme et le corps n’ait pas été clairement définie, voici des explications sur cette triade.

 

A la naissance de tout : l’Esprit

L’Esprit est à la naissance de tout. Il est un état de conscience où l’unité règne ; il est donc l’universalité, le « Nous ». L’humanité a un esprit, mais nous ne sommes pas « des » esprits. L’Esprit est partout à la fois, omniprésent ; il est comme le réseau électrique qui alimente une ville. Il est omniscient. L’Esprit est l’éternité : il ne vit pas les cycles des naissances et des morts.

 

La naissance des âmes et leur évolution

Les âmes sont nées de la cristallisation de certaines parties de l’Esprit ; elles en sont une forme densifiée. L’Esprit est le centre de notre âme ; la Bible parle du cœur de l’homme. Ainsi, l’Esprit habite l’âme. Les premières incarnations des âmes se sont faites à travers des éléments minéraux, puis à travers des éléments végétaux. Les âmes ont ensuite expérimenté la matière animale. Progressivement, les âmes se sont incarnées à travers une matière plus élaborée qu’est l’humain.

 

L’âme ou notre psychisme  

L’âme représente notre monde psychique et non notre spiritualité. Les bouddhistes l’appellent le « corps astral ». Elle comprend notre conscience, notre inconscient, nos pensées, notre intelligence, nos émotions, nos perceptions, nos ressentis, nos instincts, notre volonté, notre imagination, notre mémoire. L’âme fonctionne comme une mémoire qui enregistre et stocke toutes les expériences qu’elle vit. C’est à travers ces dernières que nous développons notre personnalité.

Selon la théorie émise par le médecin américain Duncan Mac Dougall en mars 1907, la masse de l’âme d’un corps humain serait de 21 grammes. Cependant, sa matière reste encore inconnue.

 

Le corps ou l’expérience de l’âme à travers la matière

Le corps, notre physique est la partie matérielle de notre être : un assemblage d’atomes, de molécules, de cellules, d’organes. Le corps est une forme densifiée de l’âme. On peut dire qu’il est, de par sa densité, le « vêtement » que l’âme a tissé ; l’âme revêt ce vêtement pour expérimenter l’existence à travers un corps humain. De la même manière que l’Esprit habite l’âme, notre âme habite notre corps.

 

La survie de l’âme à la mort physique

A la mort du corps biologique et du cerveau, l’âme abandonne ce « vêtement » qu’est notre corps physique, pour prendre une nouvelle apparence. L’âme (le psychisme ou corps astral) survit donc, en reprenant la forme d’un corps de très faible densité. Après avoir été une âme incarnée (être vivant), nous devenons une âme désincarnée (être défunt).

 

Conclusion

Tandis que l’Esprit est le « Nous » et relie les âmes entre elles, l’âme est individuelle. L’Esprit habite l’âme, qui en est sa forme densifiée ; l’âme, de masse très légère habite notre corps, fait d’une matière encore plus dense. Tout notre être est donc l’Esprit, l’âme et le corps.

 

Copyright n°00051972

Sources documentaires :

- « Poids de l’âme » par Wikipédia

« L’homme : corps, âme et esprit » par Ananie

« Qu’est-ce qui différence l’âme de l’esprit (1) » par Laurent Dureau

Dans : ->SPIRITUALITE
Par laurespace
Le 19 août, 2012
A 14:04
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

Le Mag de l'actu |
simplement moi |
:: La critik est un avis :: |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous!! se qui interresse Ro...
| P L A Y / B A C K
| naruzaza