Laurespace 17

Sciences humaines – Astrologie – Psychologie – Développement personnel – Parapsychologie – Spiritualité – Santé au naturel

 

Exercice d’intuition

Nous sommes un ensemble d’énergies et nous sommes reliés les uns aux autres. Nous attirons ce qui nous ressemble. Par exemple, si nous avons une énergie amicale lunaire, nous développons des relations amicales féminines, riches en émotions, nous pouvons rêver de l’ami(e), le (ou la)materner, lui être réceptif(ve)… Cela, c’est ce que nous ressentons de notre côté ; mais l’ami(e) ressent aussi cette richesse en émotions, est également réceptif(ve), peut rêver de nous… Ainsi, notre énergie amicale est similaire à celle de l’autre, et plus nos énergies sont identiques à celle de l’autre, et plus les liens sont resserrés.

S’il en est ainsi, on peut comprendre que nous sommes reliés aux autres : amis, conjoint, membres de la famille, collègues, voisins, associés, élèves, professeurs, … et pas seulement aux êtres humains : les animaux de compagnie, les plantes, les choses matérielles que nous possédons ont tous une énergie : ils naissent ou sont créés, ils évoluent, se transforment, vieillissent, meurent ou sont détruits, et ils captent les énergies.

Lorsque je dis que nous sommes reliés à toutes ces énergies, il faut savoir qu’une énergie se manifeste de façon subtile, telle une onde, et il  n’est pas nécessaire d’être en présence d’un être humain pour être relié à lui ; nous le sommes par une onde énergétique, donc même en son absence.

Ainsi nous comprenons que nous pouvons penser à une personne, un animal, une chose, même en son absence, et que l’énergie qui nous relie à cette personne, cet animal, cette chose est bien présente en nous, mais aussi de l’autre côté.

Par conséquent, il est possible de concevoir le fait de pouvoir recevoir des images, des pensées, des sensations, des émotions rien qu’en se concentrant sur un sujet ou un objet sur lequel on souhaite obtenir des informations.

Exercice :

Vous vous interrogez sur un sujet, une personne, un objet, et vous souhaitez en savoir plus.

Commencez par vous détendre et videz votre esprit des pensées qui le  traversent en permanence. Aidez-vous de votre respiration, et s’il le faut, concentrez-vous quelques instants dessus.

Puis, concentrez-vous sur votre question, sur le sujet, la personne, l’objet de votre choix. Restez détendu, et maintenez votre concentration sur votre question, mais sans forcer, sans vous crisper, en inspirant bien, naturellement.

Et ce faisant, notez les idées qui vous traversent l’esprit. Peut-être allez-vous penser à quelque chose, ressentir une émotion, une sensation, sentir une odeur ; un mot, une lettre, une couleur, un signe peut vous venir à l’esprit, … Notez tout ce que vous ressentez, ce qui vous apportera des éléments de réponses à votre question.

Dans : ->PARAPSYCHOLOGIE,-TESTS D'INTUITION
Par laurespace
Le 26 octobre, 2008
A 12:06
Commentaires : 2
 

2 Commentaires

  1.  
    corinne375
    corinne375 écrit:

    Très Bon article. Je ne suis pas sûre pour les exercices?
    Agnes B.

  2.  
    laurespace
    laurespace écrit:

    Bonsoir Corinne375,

    Merci. Je pense que lorsque l’on fait le vide dans son esprit, et que l’on se concentre sur une personne par exemple, notre esprit est connecté à elle. Nous ressentons alors le lien qui nous unit à elle, mais nous pouvons aussi avoir accès à ce qui la caractérise au moment où nous y pensons. Bien sûr, nous ne pouvons ressentir que ce que nous sommes en mesure de ressentir ; je pense que nous avons nos limites, qui sont propres à chacun. Bien sûr, il ne s’agit pas d’un exercice facile, mais si nous sommes connectés à notre être en profondeur, calmes, nous avons accès à ce que nous sommes et à ce à quoi nous sommes liés. Et nous pouvons ressentir ce qui se passe au fond de nous, ce qui peut s’exprimer de différentes façons.
    Ce qui se passe à l’intérieur est comme ce qui se passe à l’extérieur. Si nous sommes calmes et à l’écoute des pensées qui traversent notre esprit, il peut se passer par exemple ceci : « tête baissée, je marche dans la rue ; puis l’image de policiers traversent mon esprit ; au moment où je lève la tête, deux policiers se trouvent à quelques mètres de moi » (bien sûr, aucun signe ne m’a alertée dans ce cas).
    En fait, ce qui traverse nos esprit, nos pensées ne sont que le reflet de ce qui se passe dans notre thème astral, et comme ce qui se passe dans notre thème astral reflète les évènements que nous vivons, alors, nos pensées ont un lien avec ce que nous vivons. C’est ainsi que nous pouvons penser de façon annonciatrice ou non.

Répondre

 
 

Le Mag de l'actu |
simplement moi |
:: La critik est un avis :: |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous!! se qui interresse Ro...
| P L A Y / B A C K
| naruzaza